Web magazine Bo

À quoi peut-on s’attendre de Joe Biden comme président ?

Le 12/11/2020 à 12:03 par Francis Généreux, économiste principal chez Desjardins,

Il est maintenant établi que Joe Biden obtiendra une majorité des voix au sein du Collège électoral. À moins d’un renversement à la suite de recours judiciaires, il deviendra président des États-Unis le 20 janvier prochain.

Une présidence Biden sera sans doute très différente de celle de son prédécesseur, ne serait-ce qu’à cause du contraste de personnalité entre les deux politiciens. De plus, leurs programmes sont aussi largement opposés. En campagne, Joe Biden proposait un reversement majeur des politiques qui ont été mises en place durant l’unique mandat de Donald Trump. 

À quoi peut-on s’attendre de Joe Biden comme président ? Premièrement, il devrait y avoir une accentuation de la lutte à la COVID-19, y compris des politiques plus strictes sur le port du masque et de nouvelles mesures de confinement si les experts le jugent nécessaire. Deuxièmement, un plan de relance de l’économie devrait être rapidement proposé. Des mesures d’aide aux chômeurs et aux entreprises touchées par le coronavirus pourraient être adoptées avant la fin du mandat de Donald Trump. Toutefois, l’administration Biden voudra probablement aller plus loin avec notamment des investissements en infrastructures. Troisièmement, il y aura sans doute un repositionnement des politiques fédérales envers la lutte aux changements climatiques. Les dépenses en investissement déjà mentionnées pourraient cibler les énergies vertes. On peut s’attendre à une aide fédérale pour l’électrification des transports. L’effort de déréglementation de Donald Trump pourrait être renversé.

Il y a de nombreuses autres mesures proposées dans le programme électoral de Joe Biden. Toutefois, la possibilité de les instaurer serait restreinte par la situation politique au Sénat. Au moment d’écrire ces lignes, les républicains semblaient sur la voie d’y conserver leur majorité bien que le deuxième tour des élections sénatoriales en Géorgie puisse changer cette donne.
Sans majorité démocrate au Sénat (ou du moins une égalité qui donnerait un vote prépondérant à la vice‑présidente Kamala Harris), ce sera difficile de faire avancer les mesures les plus ambitieuses de Joe Biden.
On peut penser à la bonification de l’Obamacare, à la gratuité partielle des études universitaires, à une réforme importante de l’immigration et, surtout, à la hausse des impôts des ménages fortunés et des entreprises. Il est probable que pour les républicains du Congrès, l’assainissement des finances publiques redevienne une priorité après qu’ils en aient oublié le principe pendant le règne de Donald Trump.

On peut aussi s’attendre à un changement de ton dans la politique commerciale. Il y a certes un côté protectionniste dans le programme de Joe Biden, notamment envers la Chine. Toutefois, on y mentionne que des efforts concertés avec les « alliés » seraient utilisés pour faire pression sur celle-ci. Cela tranche avec les mesures unilatérales de Donald Trump. L’approche de Joe Biden sur la scène internationale devrait être beaucoup moins conflictuelle.

Implications
Le programme économique proposé en campagne par Joe Biden était ambitieux et coûteux. Certains éléments pourraient être mis en œuvre, ce qui serait bénéfique pour l’économie américaine. Toutefois, la possible obligation de faire des compromis avec les républicains du Congrès risque d’en minimiser la portée.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :