Web magazine Bo

États-Unis : la croissance sera un peu plus forte en 2018

Le 30/12/2017 à 13:14 par Desjardins, Études économiques,

L’économie américaine continue de très bien performer. La croissance du PIB réel a de nouveau dépassé 3 % à l’été malgré le passage des ouragans. La création d’emplois demeure vive et les indices de confiance des ménages et des entreprises se situent toujours à des niveaux élevés. Les perspectives pour la nouvelle année s’annoncent très bonnes. Même sans tenir compte des effets possibles des baisses d’impôts, la croissance annuelle du  PIB réel devrait atteindre 2,5 % en 2018 après un gain de 2,3 % en 2017. On s’attend également à une hausse de 2,3 % pour 2019.


Un cycle économique historiquement long
États-Unis : la croissance sera un peu plus forte en 2018
​La dernière récession américaine a pris fin au milieu de l’année 2009, ce qui signifie que le cycle actuel aura dix ans en 2019. Il s’agira alors du plus long cycle jamais enregistré aux États-Unis. Les investisseurs risquent d’être de plus en plus nombreux à craindre un nouveau ralentissement économique. En plus de contribuer à un aplatissement de la courbe de rendement, ces craintes pourraient freiner la progression de la Bourse qui devrait néanmoins progresser selon nos prévisions de 4,7% fin 2018.
A moyen terme, notre scénario suppose qu’un ralentissement économique pourrait prendre forme vers la fin de 2020 et se poursuivre au début de 2021. Le cycle économique dépasserait alors 11 ans aux États-Unis. Il serait étonnant que le ralentissement s’apparente à la dernière récession qui avait été exceptionnellement difficile en raison de l’accumulation d’importants déséquilibres, notamment sur le marché immobilier américain. Par conséquent, une reprise assez solide pourrait vite être observée, appuyée par des baisses de taux d’intérêt par les banques centrales.