Web magazine Bo

Le dollar pourrait s’apprécier significativement

Le 15/07/2020 à 13:19 par Pascal Delmas / BourseTrading.info

#dollar

L’humeur des investisseurs a expliqué l’essentiel des mouvements du dollar au cours des derniers mois. Les périodes d’appréciation du billet vert ont surtout concordé avec les périodes où l’inquiétude était palpable sur les marchés financiers. À l’inverse, la devise américaine a eu tendance à se déprécier lorsque l’inquiétude diminuait, notamment à la fin du mois de mai et au début du mois de juin lorsque le déconfinement a amené une nette amélioration de plusieurs indicateurs économiques à travers le monde.

Plus récemment, l’inquiétude s’est un peu relevée en raison de la recrudescence des cas de COVID-19. Le dollar semble toutefois moins profiter de cette situation. D’une part, la recrudescence des cas touche particulièrement plusieurs États américains, constituant un risque plus marqué pour l’économie américaine. D’autre part, les investisseurs semblent avoir encore assez confiance en la robustesse de la reprise économique dans le monde, comme en témoignent les principaux indices boursiers qui maintiennent l’essentiel de leurs gains des semaines précédentes.
L’Europe n’est pas épargnée par la recrudescence des cas de COVID-19, mais la situation semble plus maîtrisée et, surtout, les éclosions paraissent plus localisées qu’aux États-Unis.
Durant les dernières semaines, plusieurs indicateurs ont montré que l’économie européenne connaissait un bon rebond, notamment du côté du secteur manufacturier. L’euro est passé à quelques reprises au-dessus de 1,13 $ depuis le début du mois de juillet pour passer au-dessus de 1.14 $ cette semaine.

Il y avait un risque que le déconfinement conduise à une recrudescence des cas de COVID‑19. Au cours des prochaines semaines, il faudra surveiller si ces nouvelles éclosions inciteront plusieurs pays à reconfiner. Un tel scénario ne serait pas sans conséquence sur l’économie mondiale. Le dollar américain pourrait alors s’apprécier significativement. Pour l’instant, nous demeurerons relativement optimistes quant à la suite des choses et prévoyons peu de changements sur les principaux taux de change à court terme.



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :